LA DÎME, L’ÉGLISE ET LA MISSION

Juan R. Prestol, Sous-Trésorier, siège mondial de la Conférence Générale, Silver Spring, MD (au moment de la rédaction de l’article, aujourd’hui, Trésorier de l’Eglise Adventiste au siège mondial)

Résumé: Cet article met en évidence les dîmes reçues, leur destination et l’utilisation des dîmes.

Bénédictions extraordinaires

Dans le rapport du trésorier présenté lors de la Session de la Conférence Générale de 2010 à Atlanta, en Géorgie, il a été signalé qu’au cours des cinq dernières années, la dîme mondiale annuelle avait augmenté de 40,2%, passant de 1,32 milliard de dollars en 2004 à 1,85 milliard de dollars en 2009. Les offrandes de missions mondiales ont augmenté de 31,8% % de 48,7 millions de dollars à 64,2 millions de dollars.

Continuez la lecture

Après tout, le Nouvel Age n’est pas si nouveau…

Qu’est-ce que le Nouvel Age ? Comment est-ce devenu un phénomène de masse ? Où se dirige-t-il ? Comment le chrétien doit-il se défendre ?

Saviez-vous que Bill Clinton a passé la majeure partie de ses vacances de Noël 1994 avec Stephen Covey, le gourou du Nouvel Age, auteur de The Seven Habits of Highly Effective People ?1 Ou vous a-t-on dit que le médium préféré des russes, Yevgenia Davitashvili, est l’un des conseillers du Kremlin les plus proches de Boris Ieltsine ?2

Continuez la lecture

DÎME ET MAISON DU TRESOR: E.G. WHITE

EDWARD REID

Ellen White considérait la dîme comme sainte et appartenant à Dieu. «Amenez toutes les dîmes dans la maison du trésor» (Mal. 3:10, LSG), c’est l’ordre de Dieu. Aucun appel n’est fait à la gratitude ou à la générosité. C’est une question d’honnêteté simple. La dîme appartient au Seigneur; et il nous ordonne de lui rendre ce qui lui appartient »( Education, p. 139).

Continuez la lecture

LA DÎME ET LA MAISON DU TRESOR DANS LA BIBLE

ANGEL RODRIGUEZ

Les Israélites ont montré peu d’intérêt pour la question de la maison du trésor pour la dîme. Pour eux, la dîme appartenait au Seigneur, Il avait décidé de son utilisation, de son destinataire et de son emplacement. Ils ont simplement suivi les instructions divines. L’endroit où la dîme était gardée ne déterminait pas comment la dîme devait être utilisée et qui pouvait en bénéficier. Depuis que la dîme appartient au Seigneur, il a déjà décidé de ces questions pour le peuple. Il a été installé dans un endroit particulier afin de faciliter sa collecte et sa distribution. Cet endroit était le temple.

Continuez la lecture

POURQUOI NOS OFFRANDES DEVRAIENT-ELLES ÊTRE BASÉES SUR LE POURCENTAGE?

PAR MARCOS FAIOCK BOMFIM

Comment puis-je déterminer combien je donnerai quand je donnerai une offrande? Est-ce ma décision basée sur des critères bibliques établis, ou est-ce que je ne dépend que de ma réponse émotionnelle immédiate ou de mes sentiments personnels au moment de donner? En fait, quels critères utilise-t-on pour décider si je devrais ou non faire une offrande? Les offrandes sont-elles aussi contraignantes que la dîme ou appartiennent-elles à une catégorie moins importante? Dois-je faire une offrande chaque fois que je donne la dîme ou suis-je libre de choisir la fréquence «selon mon cœur»? Que devrait légitimement inciter mon don? Un bon projet, un besoin urgent dans mon église locale, une profonde émotion spirituelle suscitée par une expérience mystique ou aucune de ces réponses?

Continuez la lecture