QUE DIT LA BIBLE SUR LE DIVORCE ?

Résolue1.27K viewsVie familialeDivorce
0
  1. Que dit la Bible sur le divorce ?
  2. Un Chrétien peut il faire le divorce ? Si oui, dans quelles conditions ?
Question is closed for new answers.
Selected answer as best
0

Combien de temps un mariage est-il censé durer ? La réponse est dans la Bible — Romains 7.2 (SEG) : « Ainsi, une femme mariée est liée par la loi à son mari tant qu’il est vivant ; mais si le mari meurt, elle est dégagée de la loi qui la liait à son mari. »

Le Christ ne reconnaît qu’un seul motif de divorce valide. C’est dans la Bible — Matthieu 5.32 (SEG) : « Mais moi, je vous dis que celui qui répudie sa femme, sauf pour cause d’infidélité, l’expose à devenir adultère, et que celui qui épouse une femme répudiée commet un adultère. »

Dieu est particulièrement mécontent à l’égard des gens qui divorcent d’un(e) conjoint(e) qui a toujours été fidèle. C’est dans la Bible — Malachi 2.14-16 (SEG) : « Et vous dites : « Pourquoi [Dieu nous a-t-Il abandonnés] ? » Parce que l’Éternel a été témoin entre toi et la femme de ta jeunesse, à laquelle tu es infidèle, bien qu’elle soit ta compagne et la femme de ton alliance. Nul n’a fait cela, avec un reste de bon sens. Un seul l’a fait, et pourquoi ? Parce qu’il cherchait la postérité que Dieu lui avait promise. Prenez donc garde en votre esprit, et qu’aucun ne soit infidèle à la femme de sa jeunesse ! « Car je hais la répudiation, » dit l’Éternel, le Dieu d’Israël, et celui qui couvre de violence son vêtement, dit l’Éternel des armées. Prenez donc garde en votre esprit, et ne soyez pas infidèles ! »

Si un(e) conjoint(e) quitte son mariage pour une raison autre que l’adultère, il ou elle doit rester célibataire. C’est dans la Bible — I Corinthiens 7.10-11 (SEG) : « À ceux qui sont mariés, j’ordonne, non pas moi, mais le Seigneur, que la femme ne se sépare point de son mari (si elle est séparée, qu’elle demeure sans se marier ou qu’elle se réconcilie avec son mari), et que le mari ne répudie point sa femme. »

Être marié(e) à un(e) conjoint(e) non-croyant(e) n’est pas un motif de divorce acceptable. C’est dans la Bible — I Corinthiens 7.12-14 (SEG) : « Aux autres, ce n’est pas le Seigneur, c’est moi qui dis : si un frère a une femme non-croyante, et qu’elle consente à habiter avec lui, qu’il ne la répudie point ; et si une femme a un mari non-croyant, et qu’il consente à habiter avec elle, qu’elle ne répudie point son mari. Car le mari non-croyant est sanctifié par la femme, et la femme non-croyante est sanctifiée par le frère ; autrement, vos enfants seraient impurs, tandis que maintenant ils sont saints. »

Selected answer as best

Categories