« COMMENT CHOISIR SAGEMENT SON (SA) CONJOINT(E) »?!?

Résolue2.41K vuesVie familialeChoix du conjoint
1

« COMMENT CHOISIR SAGEMENT SON (SA) CONJOINT(E) »?!?

-Quels sont les éléments à prendre en considération ?!?

-Le mariage et le ciel : quelle relation ?!?

Question is closed for new answers.
Staff AdventDesk Réponses sélectionnée comme la meilleure 4 mai 2019
2

Selon Dr Julian Melgosa et Annette D. Melgosa dans Couples Heureux, pages 14-15, le choix du futur conjoint est motivé par :

  1. L’affinité réciproque de points de vue: il s’agit de de l’équilibre qui doit exister entre les affinités d’âge, de classe sociale, de même niveau d’études, de races et de religion.
  2. Le processus sélectif (élimination): cinq niveaux de filtrage par le moyen desquels on élimine les options pour conserver la bonne personne. Ce sont :
  3. La proximité : choisir son conjoint parmi les personnes les plus proches
  4. Le groupe social : différence de secteur social avec un grand écart d’âge ou une appartenance à une classe sociale inaccessible
  5. L’attirance physique réciproque : charme et séduction
  6. La compatibilité : compatibilité de caractère, d’intérêts, de projets, de valeurs entre les deux intéressés.
  7. La compensation : échange interpersonnel du donner et du recevoir
  8. L’attirance et le charme naturels: se compléter dans les différences et affinités, comprendre les différents rôles et occupations.

 Douze raisons pour épouser la mauvaise personne d’après A. Medina V.

  1. Mon fiancé a de l’argent et cela me convient. (Ecclésiaste 5 :10)
  2. Je veux quitter le domicile parental.
  3. Mon horloge biologique tourne.
  4. Mon fiancé est une vraie poupée.
  5. Je ne peux vivre sans elle ! La forte passion de ma fiancée m’allume chaque fois que je suis près d’elle.
  6. A vraie dire, c’est que nous avons déjà eu des relations sexuelles.
  7. Toutes mes amies sont déjà mariées, sauf moi.
  8. Ce n’est pas la meilleure personne mais je sais qu’elle changera par amour. (Ezéchiel 36 : 25-27).
  9. Je sais que si ce n’est pas avec elle/lui, ce ne sera plus avec personne.
  10. Bien que je ne l’aime pas, c’est une bonne personne.
  11. Tout le monde me dit que nous formons un beau couple. (Proverbes 14 : 12)
  12. Je me sens seule et j’ai trop de problèmes.


NB :
Méfiez-vous d’une personne avec une histoire de plusieurs engagements brisés ou rompus (dont les causes sont : imprudence, immaturité, impulsivité, utiliser l’autre comme un moyen mais sans intention de mariage). Un amour et un respect réciproques entre partenaires contribuent à la réussite d’un mariage. Et la chasteté milite en faveur de votre futur mariage par rapport à une vie impudique.

Ne pas se marier avec quelqu’un qui ne partage pas notre foi

2 Corinthiens 6 : 14-18, p. 1171.

Deut 7 : 1-5. p. 198.

Messages à la jeunesse, p. 434 « Le peuple de Dieu ne doit jamais s’aventurer sur un terrain défendu. Dieu a prohibé les mariages entre croyants et non-croyants. Trop souvent, cependant, le cœur inconverti obéit à ses désirs et l’on contracte des mariages que Dieu ne peut approuver. »

Les conseils bibliques pour le choix du conjoint

  1. Recommander à Dieu son projet :

Proverbes 3 : 3-8 p. 638.

  1. Dieu est capable de nous donner ce qu’il nous convient

Psaumes 37 : 3-5, Message à la Jeunesse p. 575.

  1. Dieu a un bon projet pour son peuple

Jérémie 29 : 11-13, Message à la Jeunesse p. 780

Les directives de l’Esprit de prophétie

Ceux qui sont guidés par un véritable amour ne sont ni aveugles, ni déraisonnables.

Influencés par le Saint-Esprit, ils aiment Dieu par-dessus tout et leur prochain comme eux-mêmes.

Que ceux qui envisage le mariage pèse chaque sentiment et surveille chaque manifestation du caractère de celui ou de celle à qui ils pensent unir leur destinée.

Messages à la jeunesse, p. 433 « Que chaque pas vers cette union soit caractérisé par la modestie, la simplicité, la sincérité et le désir ardent de plaire à Dieu et de l’honorer. Le mariage influe sur la vie présente et la vie future. Un chrétien sincère ne formera pas un projet que Dieu ne puisse approuver. »

Collaboration avec les parents

Si vous avez le bonheur de posséder des parents pieux, solliciter leurs conseils. Exposer-leur vos intentions et profiter de leurs expériences. Par-dessus tout, faites de Christ votre conseiller, et étudier sa Parole avec prière.

Pour la jeune fille :

Une jeune fille ne doit accepter pour époux qu’un jeune homme au caractère pur et viril, diligent, entreprenant et honnête, aimant et craignant Dieu.

Messages à la Jeunesse, p.447 « La jeune fille qui désire une union paisible et heureuse, qui veut échapper au malheur et à la tristesse, doit se demander, avant de donner son cœur : Mon ami a-t-il une mère ? Quelle trempe de caractère a-t-elle ? Reconnaît-il ses obligations envers elle ? Cherche-t-il à la rendre heureuse. S’il ne respecte pas sa mère, aurait-il pour sa femme de l’amour, de la bonté et de l’attention ? Quand la nouveauté du mariage aura disparu, continuera-t-il à m’aimer ? Supportera-t-il patiemment mes fautes, ou se montrera-t-il enclin à la critique, à la domination ? »

 Pour le jeune homme :

Message à la Jeunesse, p.433 « Le jeune homme choisira pour épouse une personne qui sache porter sa part des fardeaux de la vie, dont l’influence l’ennoblisse et l’élève et qui le rendra heureux par son amour. »

Les jeunes gens chrétiens devraient apporter beaucoup de soins au choix de leurs amis et de leurs camarades. Prenez garde de peur que ce que vous pensez être de l’or pur ne se trouve être, en définitive, un vil métal.

Message à la Jeunesse, p. 447 « Les fréquentations telles qu’elles se font aujourd’hui, sont quelque chose de trompeur et de faux, où l’ennemi des âmes a plus à faire que le Seigneur. Le sens commun devrait intervenir ici comme ailleurs ; mais il est de fait qu’il a peu à dire dans cette question. »

Découvrez l’article entier a propos dans notre rubrique « Article« 

Staff AdventDesk Réponses sélectionnée comme la meilleure 4 mai 2019

Categories